demontage / remplacement d’une porte avant

JPEG - 70.2 ko

IL peut arriver entre autre lors d’un choc ou lorsque la rouille vous a pris de vitesse que vous soyez obligé de demonter la porte avant.. ici la porte a du être bricolée car la fixation du haut avec son renfort metalique au niveau de la fixation n’est pas d’origine.. pour le moment j’en ai pas trouvé de belle donc elle reste mais a terme je risque de changer ça..


JPEG - 63.3 ko

je l’ai dit pour le moment je n’ai pas trouv� de porte en bon etat aussi ce n’est pas pour changer la porte que je demonte mais pour pouvoir acceder a la rouille du montant de porte qui est assez inquietante sur mon estafette..


JPEG - 83.7 ko

j’ai commencé par gratter le maximum de parties friable pour voir si ça restait traitable ou si tout le montant etait mort ce qui a terme veut dire plus de fixation correcte de la porte et vehicule a la casse. ou remplacement de la cabine ( aie !! )


JPEG - 73.2 ko

en fait toute la première tôle est bouffée il faut donc la retirer entierement.. seul certaines parties tiennent encore notament au point de soudure que j’ai fait sauter en tournant le bout de tôle a l’aide d’une pince etaut.
c’est a ce stade là qu’on s’aperçoit qu’aucune intervention sufisament lourde ne sera possible sans demontage de la porte.


JPEG - 36.8 ko

la porte n’est pas démontable coté carrosserie comme ce serait le cas sur la Fuego ou l’Ariane par exemple ou les charnières sont vissées dans le montant de porte .

sur l’estafette le montage est plus proche de celui de la 203 ou une goupille permet de solidariser la porte a la carrosserie : qui dit goupille dit chasser la goupille.. au départ je pensais utiliser une vis en acier dur dont javais aplati le bout..Les chasses goupille fait pour ce genre d’intervention sont souvent assez long et ne résiste pas a ce genre d’opération :ils se tordent


JPEG - 30.2 ko

voici le type de vis que j’ai utilisé� ; une bonne méthode est de trouver des tiges de soupapes du bon diamètre .
l’avantage des tiges c’est qu’elles sont très dures a plier et elles résistent mieux qu’un boulon trop fragile .. les vis que j’ai pris viennent de je ne sais plus ou, elle sont très dures un boulon standard ne suffit pas.. j’ai juste rogné le bout dans un premier temps pour obtenir une surface plane , le problème c’est qu’il n’y a pas moyen d’être sur que le vis reste bien en face de la goupille et il est donc dur de bien porter sur la goupille : un coup on tape a gauche un coup a droite bref c’est le bazard !!


JPEG - 58.2 ko

étant donné les problèmes de stabilité que je rencontrais j’ai finalement trouvé l’astuce de rogner non pas de façon plane mais de laisser une tige assez fine pour passer dans le creux de la goupille puis un décrochement pour obtenir une partie moins conique qui appuierait sur la goupille sans l’écarter.
le risque de pratiquer un cône trop régulier c’est qu’on va bloquer la goupille en l’écartant au lieu de la pousser.


JPEG - 21.4 ko

maintenant que la vis est stabilisée il est plus facile de taper juste.. par contre la proximité de la tôle empêche de bien taper avec le marteau car on esquinte la carrosserie..
----

JPEG - 35.7 ko

Pour contourner le problème du marteau qui doit rester tellement précis qu’il n’est pas possible de taper suffisamment fort , j’ai interposé un burin un peu long pour me retrouver au dessus de la carrosserie .
IL faut bien sur maintenir la jonction a la main pour la stabiliser pendant que quelqu’un tape..

Attention quand même au pare_brise il n’est plus très loin du marteau a présent !!


JPEG - 32 ko

l’opération fait tomber pas mal de rouille de la goupille si votre peinture est en bon état protégez là surtout si comme moi vous balancez du dégrippant qui va tacher de façon irrémédiable la t�le du passage de roue..
une fois la goupille suffisamment descendue pour libérer la porte vous n’êtes pas obligé de la sortir complétement par contre la fait d’enfoncer un clou pour garder l’alignement vous permettra de démonter l’autre goupille sans tout tordre..


JPEG - 35.7 ko

même principe pour en haut a part que l’accès pour taper est plus évident , encore que la présence du montant qui part vers l’arrière ne simplifie pas tant que ça les choses


JPEG - 42.2 ko

une fois que les goupilles sont déposées il reste a détacher la retenue de portière vissée coté intérieur.
c’est notamment a ce moment la que les boulons que l’on a mis en provisoire pour stabiliser la porte sera pratique pour ouvrir la porte..


JPEG - 64.2 ko

voila votre porte est déposée ceux qui changent la porte s’arrêtent là et remonte la nouvelle porte ceux qui traitent la corrosion passent a l’autre rubrique


JPEG - 49.4 ko

vu sur l’estafette sans porte qui donne un accès bien meilleur au montant.. par la même occasion vue de l’intérieur ou l’ancien propriétaire avait monté des sièges récents entorse assez prononcée a l’origine mais confort inégalé pour une estafette !!!!